Les dessins animés

Publié le par Cerise

Bugs Bunny

Personnage créé par Ben Hardaway. Il apparut pour la première fois à l'écran dans Porky's Hare Hunt . Il devint le personnage que nous connaissons aujourd'hui sous la plume de Tex Avery. À partir de 1962, Bugs apparut dans 159 films et gagna même un Oscar pour Knightly Knight Bugs (1958). C'est une figure emblématique de Warner Bros. En version française, c'était Guy Piérauld qui assurait la voix.

Bugs Bunny est un lapin gris aux postures humaines qui passe son temps à grignoter des carottes, à creuser la terre et à se jouer de ses ennemis. Son génie tient du fait qu'il arrive toujours à embrouiller son adversaire et à lui échapper même si pour cela il doit déjouer les lois de la nature, car il est le maître de son dessin animé. C'est le côté absurde de Bugs Bunny, comme dessiner une porte dans un mur et puis l'ouvrir, qui le rend inoubliable. Ses compagnons : Elmer le Chasseur, Sam le Pirate, Marvin le Martien, Daffy Duck, Vil Coyote.

Pan Pan

Le meilleur ami de "Bambi" dans le dessin animé de Walt Disney du même nom. Il va grandir avec Bambi et partagera de nombreuses aventures avec lui. Ce trés mignon lapin a été nommé ainsi car il a tendance à taper du pied surtout lorqu'il rencontre une jolie lapine !

Le lapin blanc

Personnage égnimatique du dessin animé de Walt Disney "Alices aux Payx des merveilles". Il va la conduire dans un monde imaginaire " Le Pays des merveilles". Dès son arrivée, la petite fille se retrouve en proie à une véritable crise d'identité, en raison des métamorphoses physiques qu’elle subit, mais aussi de la perte du savoir scolaire auquel elle voudrait tant se référer pour tenter de comprendre le monde étrange qui l’entoure. Au Pays des merveilles, le temps est déréglé, au point qu’il n’y en a pas assez, comme pour le Lapin Blanc toujours pressé, ou qu’on soit fâché avec lui, ou, comme le Chapelier, qu'on soit condamné à vivre éternellement à l'heure du thé.

 

Publié dans Références

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article